Imprimer Imprimer

Les échaudés de Carmaux

Considérés comme un bijou gastronomique dans la région, les échaudés de Carmaux, biscuits aromatisés à l’anis, remontent à l’Antiquité. Selon la légende, ils faisaient partie de la besace des chevaliers qui partaient en croisade. Puis, dès le XIIe siècle, ils sont connus dans toute la région d’Albi et lors d’un séjour du roi Saint Louis, un dénommé Jeannot lui aurait offert un échaudé. À la fin du XIXe siècle, de nombreuses fabriques artisanales et familiales virent le jour, l’un des premiers marchands aurait été un certain J.P. Carrivenc.

Les échaudés de Carmaux ne sont pas prêts de disparaître car un groupe de fans, la Confrérie des échaudés de Carmaux, regroupe tous les amoureux de ce « bijou gastronomique » pour en transmettre la tradition !